Félicitations

Que vont penser les lecteurs néerlandais ? Mon blog a eu un an et je n’ai pas fêté l’événement.

J’ai une excuse, la date n’était pas inscrite sur mon calendrier dans les toilettes. Aux Pays-Bas, il est courant d’avoir dans ses WC (ne me demandez pas pourquoi dans les WC) un calendrier permanent avec les dates de naissance de ses connaissances car ici, les anniversaires sont une institution.

Dans le cadre privé, les anniversaires ressemblent à une journée portes ouvertes pour la famille, les amis et éventuellement les voisins. Celui qui est fêté remplit son frigidaire de boissons et de pâtisseries pour tenir un siège et passe sa journée à servir ses hôtes qui n’ont pas toujours été invités, mais qui grâce à leur fameux calendrier, sont là pour l’occasion. Pendant que celui dont c’est l’anniversaire court, les hôtes sont assis en cercle dans le salon et se doivent de faire la conversation aux amis des amis qui ne sont pas forcément leurs amis.

Avec quelques questions clés et un minimum d’entrainement, il est possible de survivre à l’exercice. Par exemple, il faut demander ce que la personne fait dans la vie et si elle a des projets de vacances. L’important est de rester factuel. Quelques questions sur les enfants ou la santé des parents et le tour est joué. Donc en tant qu’invité, vous discutez et voyez tout le monde sauf celui pour lequel vous êtes venu. Moi, j’ai tendance à me lever et à aller proposer mon aide. On me colle en général deux assiettes avec des parts de tarte aux pommes à la cannelle dans les mains et on m’envoie les servir. Je sens bien que l’on espère ne plus me voir tourner dans la cuisine. Ma place est au salon. Alors je m’assois puis je demande à mon voisin de canapé s’il a des projets de vacances. A chaque nouvelle arrivée, je me lève pour serrer les mains, car on se doit de féliciter toute la famille. Et si vous ne connaissez pas les liens de parenté et bien serrez la main à tout le monde en disant « Gefeliciteerd ». 

Dans le cadre professionnel, la coutume est un peu différente. Le calendrier n’est pas accroché dans les toilettes mais dans le bureau de la secrétaire qui coordonne les actions.  La veille ou tôt le matin du jour J, les collègues décorent votre bureau : ballons sur votre écran, guirlandes au plafond. Pour mes quarante ans, j’ai même eu droit aux 40 affichés dans l’escalier, dans le couloir, sur la porte et jusqu’à ma chaise. Face à mon refus de Chippendales, mes collègues m’ont photoshopée avec un acteur que j’avais une fois avoué trouver séduisant et ont collé partout les photomontages. Bien intégrée, comme chaque année j’avais apporté des pâtisseries. La secrétaire avait envoyé à tout le monde une invitation et du temps m’avait été réservé. C’était chaleureux.  

Dans le cadre privé en général, je ne fête pas mon anniversaire. On me dit : « tu fais ce que tu veux, c’est Ton anniversaire », mais au-delà des mots, je perçois de l’incompréhension et un sentiment proche de la pitié. Le format imposé aux Pays-Bas ne me correspond pas car il ne me permet pas d’apporter l’attention que ceux qui ont fait l’effort de venir méritent. Ici, s’occuper de ses invités veut dire les nourrir. Pour moi, m’occuper de mes invités veut dire être disponible parmi eux pour les voir et les écouter. Pour mes quarante ans, j’ai voulu faire une exception et j’ai lancé l’idée d’une randonnée en forêt avec pique-nique tiré du sac. On m’a regardé de travers. Alors j’ai fêté mon anniversaire aux Pays-Bas au restaurant avec ma belle-famille et en France, à ma façon, avec mes amies.

Finalement j’ai l’impression que personne n’aime vraiment les anniversaires qui sont plus proches du bizutage que de la fête, mais tout le monde semble y être attaché car « c’est la seule occasion de voir la famille, avec les enterrements ». J’aime la comparaison.

Allez, l’année prochaine je vais tout de même essayer de faire une rando pique-nique avec quelques amies néerlandaises.

Et en attendant : Joyeux anniversaire mes Petites Chroniques !

sagesseSagesse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s